En 2016, la magie se rua à l'assaut du monde, gigantesque tsunami touchant indistinctement tout à chacun, modifiant à jamais un univers qui l'avait relayé au domaine de la fiction. Du jour au lendemain, sans prévenir, des personnes révélèrent des capacités inouïes – les fanatiques de comics se mirent à parler de mutants à la X-Men, les scientifiques d'une potentielle évolution de l'humanité. De nouveaux animaux furent découverts, mutations d'êtres déjà existants, résurgences de créatures qu'on pensait n'exister que dans les légendes. Mais le changement apporta la crainte. Des refuges furent créés pour rassembler ces nouveaux individus. L'un d'eux se nommait Concordia. La suite

3 / 11Ouverture du forum

DateNew - Contenu new

DateNew - Contenu new

DateNew - Contenu new


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kay Sokolov. Café, vodka, clope et bourre pif.

 :: Quand on arrive en ville :: Cartes d'identités :: Cartes tamponnées
Ven 2 Nov - 18:37

Kay Sokolov
  • 32 ans
  • Russe
  • Détective privé
  • Citoyens
  • Sun's Beach
  • Sebastian Castellanos, The Evil Within

• Plutôt grand du haut de son mètre quatre vingt quinze.

• Ses méthodes dérangeaient plus d'un de ses anciens collègue de travail. Il n'hésite pas à être mauvais, voire sadique avec les criminels en possession d'informations. Mais l’efficacité de ses méthodes faisaient de lui le policier avec le plus haut taux d'affaires closes. Ses supérieurs ne disaient rien sur les méthodes de l’homme jusqu’à ce qu'il ne fasse plus partie de la police de Concordia, trouvant que le poste lui limitait trop son champ d'action. Il quitta la fonction d'inspecteur de police pour rejoindre une connaissance qui avait fondé son propre cabinet.

• Kay fume beaucoup. Ça et le scotch sont ses pêchés mignons. Le matin, en se levant, un petit verre avec un café et une cigarette avant d'aller au travail forment une bonne matinée qui commence. En tant que Russe il ne refuse jamais un verre de vodka, la boisson de sa Patrie.

• Kay possède beaucoup trop de copies de casiers judiciaires de l’époque où il travaillait comme lieutenant de police pour Concordia. Bien sûr peu de gens sont au courant de l’illégalité de la chose.

• Kay est rarement sans un élément d’enquête sur lui (et une arme de service). Il ne vit que pour son travail et ses collègues. Du moins c'est ce qu'il pense à l'heure d'aujourd'hui.

• L'homme est un virtuose du maniement des armes à feu. Bien qu'il ne soit pas en reste avec les armes blanches comme les hachettes, l'arme de feu au poing reste son arme de prédilection.

• Il a une manie que beaucoup qualifient d’étrange : tout ce qu'il écrit est fait à la machine à écrire, une vraie relique d’époque. Pas qu'il ne soit pas à l'aise avec la technologie non la preuve il manie très bien les armes dernier cri, et utilise un téléphone portable depuis quelque temps...

Kay n'est pas dénué de sentiments. Mais s'il ne vous aime pas il ne tournera pas autour du pot. Quitte à vous en coller une pour vous le faire comprendre directement. Ne parlons même pas de ceux qui se mettent en travers de ses enquêtes. Plus d'un a fini rué de coups, s'il était dans un bon jour. Pour les autres lisez la rubrique nécrologie, vous les apercevrez sûrement. Mais là où Kay peut être vraiment cruel c'est envers les criminels de la pire espèce. Il n’aura aucun scrupule à les faire avouer de n'importe quelle manière, même les plus horribles.
Kay est quelqu'un de très terre à terre. Il ne croit que ce qu'il voit, et qu'on lui prouve par A plus B et encore peu de personne arriveront à vraiment lui faire dire qu'il avait tort.

Bourru, légèrement rustre, mais absolument pas misogyne. Femme, homme, trans : tous sont à la même enseigne aussi bien pour les bonnes chose que les mauvaises. Crachez lui à la gueule, et il vous crachera à la gueule de la même façon quelque soit votre genre. Et en général cela passe plutôt bien avec son entourage. Sa collègue de boulot s'en amuse contre lui même régulièrement.

Kay reste malgré tout un bon flic aux méthodes discutables qui veut juste que les pourritures ne profitent pas des gens qui n'ont rien demandé.
a finir

Particularités
Caractère
Kay n'a aucun pouvoir c'est un humain simple qui n'a pour lui que son talent pour les armes et sa force de frappe avec un style de combat très militaire. A cela s'ajoute un franc parler et une grande gueule, mais aucun pouvoir comme beaucoup en cette ville.
Capacités
Kay est à l'origine un policier de la mère patrie, la Russie. Service militaire obligatoire, fait avec brio et major de promotion, Kay Sokolov est resté quelques années au sein de l'armée de Mother Russia. Cela lui sert encore à l'heure d'aujourd'hui: il doit en grande partie son expérience du maniement d'armes à cette période de sa vie.

Mais l'homme finit par se lasser de l'armée. Il n'avait pas l'impression de vraiment être utile au peuple, à rester en caserne à s’entraîner du matin au soir. Kay avait donc décidé de plutôt rejoindre la police de la capitale, porte qui lui fut plutôt facilement ouverte au vu de son parcours et avec les recommandations de son sergent.

Kay fut vite intégré à une brigade qui travaillait sur les sales affaires. Bien des choses que beaucoup refuseraient mais Kay ne s’arrêtait pas à ce genre de détail. Il fallait bien quelqu'un pour se salir les mains et il était prêt à ce que ce soit les siennes qui soient couvertes de sang pour protéger autrui.

Mais au plus il traquait les criminels, au plus les méthodes de l'homme étaient plus dures au point d'en déranger plus d'un. Mais les résultats étant la on n'osait trop rien dire à l'homme qui voyait sur son bureau de responsable de l’équipe, des démissions. Il fallut remplacer ces bons à rien qui refusaient de se salir les main, voulant rester au bureau les bras croisés en attendant leur retraite. Des cloportes...

Enfin ce fut à ce moment là que Kay retrouva Gerda Strogov, une amie d'enfance que Kay avait perdu de vue pendant un moment. A sa grande surprise il apprit qu'elle s’était mis à le suivre comme exemple en terme de carrière. Une femme qui n'avait pas peur de dire ce qu'elle pense. Kay l’apprécier et avait fait d'elle une membre de son équipe.

Les crimes graves ou meurtres fétichistes avaient atteint un taux de baisse record. L’équipe était vraiment sur une bonne lancée. Mais un jour le commissaire avait remis une lettre d'affectation à Kay. C’était la un moyen de se débarrasser de l'homme sans vraiment lui dire, car bien que les résultats étaient là, les méthodes, les tortures pour faire avouer les criminels, dépassaient le cadre de la moralité que le commissaire pouvait supporter. De plus cette affectation avait tout l'air d'une promotion : faire partie de la sécurité de la nouvelle ville refuge Concordia. Kay n’était pas très emballé mais on ne lui laissait pas vraiment le choix. Du coup il avait juste réussi à négocier qu'on accepte Gerda avec lui dans la ville. Ce qui, à sa grande surprise, fut accepté sans trop de discussion.

Ce fut bien après que Kay découvrit qu'un dossier pour le recrutement à Condordia avait été rempli à son insu et aussi que son ancien commissaire avait bien omis de signaler certaines méthodes employées par le Russe dans sa façon de travailler, tout en mettant en avant son parcours dans la sécurité du pays. Tout cela lui était revenu en pleine figure quand on lui avait reproché ses méthodes de travail au sein même de la ville. Mais ici elles n’étaient pas tolérées, pas même en contre partie de bons résultats. On avait bien essayé de brider les méthodes de l'homme, il avait même essayer de faire des efforts, mais le naturel revenait bien souvent au galop.

Il ne fallu pas si longtemps que cela pour qu'on fasse comprendre à l'homme de plier bagage du commissariat central de la ville, alors que les bas-fond ne demandaient qu'à lui ouvrir les bras pour botter le cul de toutes ces saloperie de rebuts de l'humanité. Ce n'était pas un fin, mais juste le début d'une nouvelle histoire.

Une nouvelle histoire qui prenait forme dans l'agence de détective privé Devil Never Cry, d'un ancien collègue de Mother Russia,. Il y avait une équipe de cinq personnes, Gerda inclus bien évidement.
Histoire
Yuutsu. Welcome to the world Concordia.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 01/11/2018

Jauges d'évolutions
Expérience : 9
Concordes : 5
Page 1 sur 1
Sauter vers: