En 2016, la magie se rua à l'assaut du monde, gigantesque tsunami touchant indistinctement tout à chacun, modifiant à jamais un univers qui l'avait relayé au domaine de la fiction. Du jour au lendemain, sans prévenir, des personnes révélèrent des capacités inouïes – les fanatiques de comics se mirent à parler de mutants à la X-Men, les scientifiques d'une potentielle évolution de l'humanité. De nouveaux animaux furent découverts, mutations d'êtres déjà existants, résurgences de créatures qu'on pensait n'exister que dans les légendes. Mais le changement apporta la crainte. Des refuges furent créés pour rassembler ces nouveaux individus. L'un d'eux se nommait Concordia. La suite

3 / 11Ouverture du forum

DateNew - Contenu new

DateNew - Contenu new

DateNew - Contenu new


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 19 Aoû - 13:03

 

Concorde : Union des cœurs et des volontés, qui produit la paix.

Personne ne se rappelait au juste comment tout avait commencé. Aucun livre d'Histoire ne sut fixer une date précise se contentant d'énumérer plusieurs faits survenus en un laps de temps très court. Ça s'était déroulé comme des événements anodins, de ceux qu'on énumère à peine sur les chaînes d'informations, noyées sous les vagues de la politique et de l'économie mondiale. Des éléments qui n'intéressaient que les cryptozoologues et les adorateurs des histoires alambiquées et potentiellement surréalistes, relayées par le réseau internet.

« Nouvelle apparition du Mothman à proximité de New-York. Photo exclusive d'un témoin ! »
« Des chiens à tête humaine auraient été aperçus dans les rues de Tokyo. »
« Les tribus d'Amazonie seraient capable d'invoquer les vents et de déclencher des maladies. Un ouvrier en a été victime et nous relate son expérience. »

Les histoires prêtaient à sourire, attisaient la curiosité de ceux et celles voulant croire en l'existence d'êtres non humains, capable de transcender le réel. D'autres n'y voyaient qu'une volonté de l'humanité de chercher une nouvelle croyance en ce XXIe siècle où la technologie se trouvait omniprésente avec ces drones livrant leurs clients jusque dans leurs appartements et ces automates si bien développés qu'ils en devenaient presque humains.

Ce n'était que le prémisse à un puissant déferlement d'éléments aussi incongrus qu'exaltants.

La magie se rua à l'assaut du monde, gigantesque tsunami touchant indistinctement tout à chacun, modifiant à jamais un univers qui l'avait relayé au domaine de la fiction. Ce fut comme une catastrophe naturelle, un flot d'énergie qui se distilla au sein des populations et de la nature, aussi invisible et dévastateur qu'une épidémie. Du jour au lendemain, sans prévenir, des personnes révélèrent des capacités inouïes – les fanatiques de comics se mirent à parler de mutants à la X-Men, les scientifiques d'une potentielle évolution de l'humanité. De nouveaux animaux furent découverts, mutations d'êtres déjà existants, résurgences de créatures qu'on pensait n'exister que dans les légendes. Plus d'une vidéo circula sur le net montrant un centaure tentant de se dissimuler parmi un troupeau d'équidés, des sirènes aperçues au recoin d'une plage. Ces vidéos, jusqu'ici critiquées et moquées, prirent la saveur de la vérité. L'environnement lui-même se modifiait prenant de nouvelles couleurs, exposant une flore qui se développait et croisait en tout sens comme si toute cette magie lui donnait un regain de vie.

Mais le changement apporta la crainte. Tandis que la science tentait d'exposer des théories, d'expliquer ces changements, la terreur saisissait plus d'un être humain. Des marches se déployèrent dans les rues quand des manifestations bien plus violentes n'avaient pas cours, l'être humain refusant ce qu'il considérait comme des étrangers voire, pire, des erreurs de la nature.

Des refuges furent créés pour rassembler ces nouveaux individus, des lieux où l'on leur assurait qu'ils pourraient vivre en toute quiétude. Aux yeux de plus d'un humain, ces gîtes furent critiqués : « Parqués comme des bêtes, on les cache par honte. »

Concordia en faisait parti. Elle fut même la première à proposer d'accueillir, en son sein, tout individu qu'il le souhaitait qu'il soit être de magie ou simple humain. « Pour ne point séparer les familles » relayèrent les réseaux d'informations. Officieusement, les dirigeants de la cité voyaient, en ce patchwork d'identités, le moyen d'expérimenter la cohabitation entre créatures magiques et humains. Si Concordia réussissait ce pari, il ne resterait plus qu'à appliquer la recette au monde.

À Concordia qu'importe votre nature. La métropole vous offre sa protection, un refuge que ce soit pour un temps ou indéfiniment. Elle est votre nouveau foyer, un tremplin vers une nouvelle vie. La balle est dans votre camp désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Le Maire
Gérant.e de la cité
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2018
Page 1 sur 1
Sauter vers: